L'orchidée Cymbidium

L’orchidée Cymbidium est originaire des montagnes asiatiques, elle est très facile à cultiver. Le cymbidium offre d’opulentes hampes de fleurs qui jaillissent de ses pseudobulbes. Chacune d’entre elle peut contenir de 6 à 12 fleurs.

Le cymbidium est apprécié en tant que plante ou en fleur coupée avec une très bonne tenue en vase.

CONSEILS D'ENTRETIEN POUR le cymbidium

Emplacement : L’orchidée Cymbidium a besoin de lumière vive. Cependant, éviter la lumière directe.

Température :  Cette plante supporte largement les intérieurs chauffés en hiver et supporte aussi les fortes chaleurs de l’été si vous la laissez dehors. La température idéale pour cette orchidée se situe entre 18°C et 26 °C.

Arrosage : Il est nécessaire de maintenir le terreau humide, arrosez plutôt à la fin de la floraison. Cette orchidée supporte l’eau du robinet cependant pensez à la mettre sur des billes d’argiles humides. Quand vient l’automne, n’hésitez pas à vaporiser le feuillage.

Engrais : L’orchidée cymbidium grandit très rapidement. Elle nécessite donc beaucoup d’engrais. pendant la saison de la pousse. Fertilisez à chaque arrosage avec un engrais au 1/2 de la dose recommandée. Faites cela lorsque la plante est en croissance active.

Rempotage : Le rempotage est une épreuve pour le cymbidium. Vous devez disposer de substrat adapté aux orchidées terrestres. Celui-ci est fait à base de copeaux de pin, de tourbe ou bien de fibre de coco et de billes d’argile.

Refloraison : Coupez à la base les hampes qui sont défleuries, juste après la première floraison. En mai, il est nécessaire de mettre votre Cymbidium en extérieur mais veillez à le protéger du vent et des limaces. Puis laissez-le jusqu’à la fin de l’été, à l’arrivée des premières nuits froides. La nouvelle floraison se déclenche deux mois après l’arrivée des premières fraîcheurs. Celles-ci sont indispensables pour déclencher la floraison. Cependant, méfiez-vous, le Cymbidium craint le gèle.